Comment attaquer une délibération d'assemblée générale ?

Il existe plusieurs cas de nullité d'une décision d 'assemblée générale, que l'on peut regrouper en trois catégories :

-violation des règles de fonctionnement de l'assemblée générale : violation des règles de convocation d'assemblée générale, adoption d'une délibération non portée à l'ordre du jour, défaut de pouvoirs présentés à l'assemblée générale, etc...

- excès de pouvoir : certaines décision peuvent porter atteinte au droit des copropriétares sur leurs parties privatives. Les règles de majorité doivent donc s'appliquer de façon stricte. On distingue les majorités des articles 24, 25 et 26 de la loi du 10 juillet 1965.

- le dernier cas concerne la question de l'abus de majorité ou de minorité. L'assemblée générale doit veiller au respect de l'intéret général des copropriétaires. Dès lors, il peut y avoir abus de majorité dans le fait de refuser ou d'accepter et de favoriser les intérets personnels de certains copropriétaires : ex : refus injustifié d'autoriser un copropriétaire à effectuer des travaux (CA Reims, 14 juin 1994, Amar c/ SARL Le Pacha).

 

 

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !