La copropriété à l'heure du déconfinement : rendez-moi mon assemblée générale !

-

On le sait, l'ensemble des copropriétés a dû subir une période forcée de suspension de toute activité juridique et immobilière liée à la crise sanitaire.
Au titre des mesures les plus impactantes, l'impossibilité matérielle de tenir une assemblée générale.
Cette rupture chronologique a emporté de nombreuses conséquences, dont celle de la prorogation du mandat de syndic jusqu'à la prochaine assemblée générale, cette dernière devant se tenir dans un délai qui vient de trouver une nouveau terme.
Au 31 janvier 2021, l'ensemble des copropriétés aura dû prévoir le maintien ou non de son syndic actuel, ce dernier se devant donc de prévoir l'assemblée générale à cette fin.
L'ordonnance n°2020-595 du 20 mai 2020 emporte de nouvelles dérogations au droit concernant les assemblée générales et notamment :
- augmentation du nombre de voix pouvant être délégué à la même personne : on passe de 10 à 15 %.
-possibilité pour le syndic d'organiser une assemblée générale totalement dématérialisée (ce qui n'était pas possible par vision conférence puisque cette modalité supposait une décision préalbale de l'assemblée générale).

On le voit, rien n'empêche désormais les syndics d'organiser paisiblement les assemblée générales tant attendues.

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !